PICTURE CREDITS: SANDRO MOSCOGIURI

 

Sarah Marguier is a costume, set, and visual designer, born in Paris, and currently based in Portland, Oregon by way of Chicago and Berlin. Her work has been featured in performances worldwide--Chicago, Paris, Berlin, Freiburg, Leipzig, Grenoble, St John (Canada), Assisi (Italy), and Bamako (Mali)--and she has worked as a costume designer, set designer, light designer, and visual artist with choreographers and directors Maya M. Carroll, Tommy Noonan, Murielle Elizeon, Zufit Simon, Louise Wagner, to name a few.  

In 2013, she created What Remains, a research platform showcasing works devoted to explore the Archive and memory, and their relation to oblivion in our contemporary society. In 2014, the research was awarded the support of the Organisme Franco-Allemand de la Jeunesse to further develop and produce projects.

Sarah attended the prestigious Ecole Supérieure des Arts Décoratifs in Paris, and holds an MA in Critical Theory and Creative Research from the Pacific Northwest College of Art.  she received the 2015 CT+CR Program Award for her research on the role of artists-as-archivists and the paradoxes of memory and oblivion in our contemporary society.

SINCE 2016, SHE HAS ALSO BEEN TOURING WITH BRUCE SPRINGSTEEN AND THE E STREET BAND, FOR THE River TOUR IN EUROPE, usa, AUSTRALIA AND NEW ZEALAND.

 

Sarah Marguier est une costumière, scénographe et artiste plasticienne, née à Paris et installée à Portland, Oregon (USA) après avoir vécu pendant plusieurs années à Chicago et Berlin. 

Son travail a été présenté mondialement-–Chicago, Paris, Berlin, Freiburg, Leipzig, Grenoble, St John (Canada), Assisi (Italie), and Bamako (Mali)--et elle a notamment travaillé en tant que costumière, scénographe, concepteur lumière, et artiste plasticienne pour les chorégraphes et metteurs en scène Maya M. Carroll, Tommy Noonan, Murielle Elizéon, Zufit Simon, et Louise Wagner. 

En 2013, elle créait What Remains (Ce Qu’Il Reste), une plateforme de recherche produisant des projets artistiques explorant les notions d’Archive et de mémoire, et leur relation à l’oubli dans notre société contemporaine. En 2014, cette recherche a reçu le support de l'organisme Franco-Allemand de la Jeunesse afin de developper et produire different projets. 

Sarah a étudié à la prestigieuse Ecole Supérieure des Arts Décoratifs à Paris, et a obtenu un Master d’Art en Critique Théorique et Recherche Créative à la Pacific Northwest College of Art, pour lequel elle a reçu le Prix du Programme 2015 pour sa recherche sur les paradoxes de l'oubli et le role de l'artiste en tant qu'archiviste intentionel. 

depuis 2016, elle est également en tournée avec le chanteur bruce springsteen et the e street band, pour leur tournée the river en europe, états-unis, australie et nouvelle-zélande.

 

Click HERE to download resume